Suppression d'un chemin, d'un sentier. Comment réagir ?

La problématique de défense des sentiers et chemins est assez complexe. Quand une "agression" est constatée, il faut réagir sans retard par un contact avec l'autorité communale. Une information vers une association s'occupant de mobilité lente et de petite voirie est également recommandée pour susciter des démarches officielles si c'est possible, afin de mettre un maximum d'atouts dans le jeu des opposants.

Depuis 2005 notre association est affiliée à "ITINÉRAIRES WALLONIE". Cette asbl participe concrètement à diverses actions de promotion et de défense de la petite voirie.

Nous vous invitons à la découvrir via son site www.itinéraireswallonie.be . Vous y trouverez "chemins faisant" les dernières nouvelles sur les chemins et sentiers. Mais aussi les textes légaux, articles de références et autres formulaires ou modèles de lettre pour vous aider à la réouverture de voies lentes.


Une disposition importante du Nouveau Code Forestier.

Le moniteur belge du 4/9/2009 a publié l'arrêté du Gouvernement Wallon relatif à l'entrée en vigueur et à l'exécution du décret du 15 juillet 2008 relatif au Code forestier.

Cette entrée en vigueur s'applique à partir du 14/9/2009.

Elle vise notamment tout le chapitre relatif à la circulation dans les bois et forêts (articles 13 à 29) sauf l'article 15 relatif à la circulation en période chasse qui reste soumis provisoirement à l'ancien code forestier de 1854.

"Il est interdit de dissuader la circulation sur les voies publiques qui traversent les bois et forêts, par la pose de panneau, d'entrave, d'enseigne, de signe ou d'affiche."

www.itinéraireswallonie.be