RENDEZ-VOUS SUR LES SENTIERS

http://www.etopia.be/IMG/pdf/sentiers_web.pdf


 

Nos sentiers oubliés!
On parle beaucoup ces derniers temps de mobilité, de PICVerts (Plan d'Itinéraires Communaux Verts destinés à privilégier et à protéger les voies champêtres pour usagers non motorisés), de sauvegarde du réseau des voies lentes, réel patrimoine de la Région Wallonne, etc.…

 Les sentiers de Wasmuël
A l'examen de l'Atlas Cadastral Parcellaire par P.-C. POPP. (Entre 1842 et 1879), on peut constater que le village de Wasmuël était traversé par quelques sentiers. Avec le développement démographique et l'arrivée des nouveaux moyens de locomotion, ces sentes ont été percées et transformées en rues. En voici le détail :

- Sentier de Saint Ghislain > Devenu un cul de sac suite à l'extension de la formation SNCB de Saint Ghislain. (faisceau de réception)
- Sentier du Buisson brûlé. > Elargi, il devient rue Hennekinne.
- Sentier du Cambris. > Il devient rue de l'Enseignement – Construction de la Cité Scolaire en 1937. Inaugurée en 1938.
- Chemin de la sablonnière prolongé par le sentier d'Hornu (Champ du Sablon), carrière de sable.  >  Devient rue sablonnière. (construction de la Cité Evrard Doyen.1964)
- Sentier du Cambris. > Il devient rue de l'Enseignement – Construction de la Cité Scolaire en 1937. Inaugurée en 1938.
Ruelle Ignace. > Elargie, elle devient rue Ferrer.
- Sentier de l'argilière. > Il est déplacé et devient Allée de l'argilière dans le Clos Wasmuëllois.

Toujours praticable aujourd'hui:

- Sentier du commissaire vers Hornu. > Devenu Sentier du Pied Vert, il est détourné vers la route de Mons pour la construction de la ligne de chemin de fer n° 98C (ex102) Frameries – Saint Ghislain.

- Le sentier de Pachi Brochété. (Au coin de la ferme Dupont au chemin du Tour)

Sentier de liaison avec le centre de Quaregnon. D'une longueur de plus ou moins 350 m, ce sentier longe l'enclos d'une ferme rue du Tour n° 27. Il passe entre les prairies (pachis) pour rejoindre le ruisseau "Elwasmes".

 

Wasmuël_sentier_07_24-9-2009

Pourquoi sauvegarder un sentier ?
Voici quelques raisons pour s'opposer à la suppression d'un sentier : l'utilisation du sentier comme raccourci pour piétons et cyclistes, l'intégration du sentier dans un itinéraire de randonnée ou dans le maillage avec d'autres voies permettant le trafic lent entre deux communes ou hameaux, l'utilité "sociale" du sentier en matière de sport (jogging, vtt…) ou promenade, la sécurité des enfants auxquels le sentier permet d'éviter une autre voie plus fréquentée, la valeur pittoresque ou historique de l'itinéraire, etc.

"Sauvegarde des voies lentes et du patrimoine naturel"
Pierle


La voirie vicinale

La loi de 1841 sur les chemins vicinaux déroge au droit commun en n’accordant qu’une imprescriptibilité relative aux chemins et sentiers. La protection et le développement de la petite voirie méritent de voir la mise en application d’une imprescriptibilité inconditionnelle.

 

Le nouveau décret est vôté.

http://www.sentiers.be/2014/02/05/un-nouveau-decret-pour-les-voiries-communales/


  


 

PLAN ESCARGOT

Escargot

http://www.wallonie.be/fr/actualites/archives-des-actualites/plan-escargot-ameliorer-la-mobilite-et-diminuer-les-vitesses-dans-nos-communes.html